Entretenir et ranger son kayak gonflable

logo site spécialisé kayak gonflable

Parmi les différents sports nautiques, le canoë reste assurément l’un des plus appréciés par les amoureux de l’eau. C’est aussi une activité de loisir qui peut se faire en groupe, entre amis ou encore en famille le temps d’une détente. Le plus souvent, c’est le canoë gonflable qui est utilisé. C’est un matériel très pratique du fait de sa facilité de transport, d’installation et d’utilisation. 

Une fois votre balade sur un lac, une rivière ou un océan achevée, pour ranger votre canoë gonflable, il vous faudra naturellement commencer par le dégonfler pour pouvoir ensuite facilement le plier.

Vous devez donc systématiquement veiller à manipuler votre équipement avec beaucoup de soin, au risque de le voir s’abîmer, sorties après sorties. Découvrez dans cet article comment prendre soin de son canoë gonflable une fois celui-ci hors de l’eau.

Un canoë gonflable ? de quoi parle t-on ?

Le canoë gonflable est un sport nautique, mais aussi une activité de loisir qui peut s’effectuer en mer, sur les fleuves et les rivières. Il est pratiqué avec une embarcation, le plus souvent gonflable. C’est un équipement qui se veut très maniable puisqu’il prend très peu de place dans vos affaires.

C’est en réalité un petit bateau gonflable, assez pratique et beaucoup moins encombrant que le canoë rigide. Il dispose d’un bord relativement haut et creux pouvant lui permettre de transporter d’importantes charges, autres que les canoéistes eux-mêmes.

Ceux-ci sont d’ailleurs le plus souvent assis dans le fond de l’embarcation ou à genoux lorsqu’il s’agit d’une compétition de vitesse.

Il est plus aisé de se déplacer sur les eaux avec un canoë-kayak gonflable sans se mouiller et sans risque d’exposer les bagages à l’eau. On utilise, en canoë, une pagaie simple, mais on peut aussi utiliser une pagaie double. C’est comme bon vous semble !

Le mouvement du canoë est amorcé par la hanche du côté de la rame. Vous comprenez donc qu’en canoë, on ne rame que d’un côté. L’objectif reste, pour le céiste, de pouvoir chercher le plus de distance possible vers l’avant. Par la suite, avec le mouvement de la rame, il laisse tomber son poids dans l’eau.

Au moment où la rame se trouve totalement immergée, il se relève en y prenant appui. Une fois le mouvement amorcé, il commence déjà à prévoir le prochain, en propulsant plus sa hanche vers l’avant.

Le mouvement à effectuer est tout à fait simple et il faudra juste le répéter pour voir avancer le canoë gonflable. Il ne vous reste plus qu’à réussir à gouverner le canoë, et ce, malgré la force de l’eau. Si vous désirez en faire votre activité sportive, vous avez tout intérêt à vous faire entraîner par un professionnel du canoë. Pour l’heure, profitez tout simplement du moment présent et de cette agréable sensation de flotter sur les eaux.

Kayak gonflable vert voguant sur un canal en ville

Comment dégonfler votre canoë ?

Une fois votre sortie de canoë terminée, il est bien évident qu’il vous faudra aussitôt ranger votre équipement. Il est donc important que vous le rangiez correctement, au risque de le voir s’abîmer prématurément. Cependant, bien avant cela, vous devrez vous assurer de l’avoir préalablement bien dégonflé. Cela permettra de faciliter son rangement pour une prochaine utilisation. Pour cette première étape, elle ne nécessite aucun effort particulier en soi. Il vous faut :

  • vider votre canoë une fois sorti de l’eau, et ce, en ouvrant le bouchon de vidange se trouvant à l’arrière du côté du canoë,
  • maintenir votre canoë en position verticale, et ce, afin de faire évacuer toute l’eau se trouvant dans le fond.

Une fois tout ceci effectué, toute l’eau est à présent évacuée et votre canoë est maintenant entièrement vide. Il ne vous reste désormais plus qu’à le dégonfler.

Commencez, à présent, par dégonfler le siège de votre canoë. Pour ce faire, vous n’avez qu’à tourner la valve du canoë d’un quart de tour. Une fois que votre siège est dégonflé, vous pouvez passer au dégonflement du reste du canoë.

Pour un canoë à deux ou trois places, vous n’avez qu’à poursuivre la même opération en dégonflant les autres sièges. Exercez à nouveau une pression sur les deux autres valves et continuez à les faire tourner.

Vous remarquerez que chaque valve se mettra en position de dégonflage. Le peu d’air restant à l’intérieur s’échappe naturellement et le fond du canoë commence, à son tour, à se dégonfler automatiquement. Ainsi, vous venez de faire dégonfler entièrement votre canoë. Il ne vous reste maintenant plus qu’à le rincer, le sécher et le plier avant de le ranger.

Le rinçage du kayak gonflable

De retour à la maison, vous devez impérativement effectuer l’étape du rinçage. Utilisez de l’eau douce pour laver votre kayak gonflable. Ainsi, vous pourrez éliminer les saletés comme le sable, les feuilles, la terre et surtout le sel si vous êtes aller en mer. Le sel est d’ailleurs le principal ennemi car très corrosif. Nous vous conseillions de rincer votre canoë gonflable au moins 2 fois. Idéalement, une première fois pendant que le kayak est toujours gonflé (si possible) et une seconde fois dégonflé afin d’atteindre tous les plis et vous assurez que vous n’avez pas laissé de salissures dans les pliures et au niveau des coutures.

Le séchage du canoë gonflable

Après le rinçage, vous pouvez passer à l’étape du séchage. Pour ce faire, vous pouvez utiliser un chiffon absorbant ou si le temps le permet vous pouvez le laisser sécher à l’air libre. Le séchage est indispensable car il vous évitera d’avoir des moisissures causées par l’humidité qui pourraient rester dans certaines plissures. Pour un séchage complet, mettez les sièges et les différents boudins à sécher à part. Quand l’ensemble est bien sec vous pouvez entamer l’étape du pliage.

Jeune couple portant un canoë gonflable 2 places sur une plage paradisiaque

Comment plier votre kayak gonflable ?

Votre canoë est désormais dégonflé, rincé et séché et il ne vous reste plus qu’à le plier pour le ranger. Commencez par le poser sur une surface entièrement propre et le plus à plat possible. Il est d’autant plus important de vous assurer qu’il n’y a aucun objet ni aucune petite bête ou coquillage de plage pouvant couper ou percer le canoë.

Prenez donc toutes les précautions pour vous en assurer, au risque de voir votre canoë gonflable avec une grosse avarie lors de votre prochaine sortie. Par précaution, vous pouvez également le poser, par exemple, sur un plancher préalablement dégagé.

Inspectez une nouvelle fois le canoë pour vous assurer qu’il est totalement dégonflé. Il est bien plus adéquat que votre canoë soit complètement sec, afin qu’il soit bien conservé dans sa housse sans créer des moisissures ou attirer des insectes qui apprécie l’humidité. Ainsi, veillez-y avant de penser à le plier, puis à le ranger. Si ce n’est pas le cas, laissez-le sécher au soleil ou passez-y un coup de chiffon sec comme vu précédemment.

Désormais, vous pouvez être prêt à plier votre canoë.

Pour plier votre canoë, commencez en repliant les deux boudins latéraux. Repliez d’abord le premier, puis finalement le deuxième. Veillez à bien les rabattre sur le fond. Saisissez-vous ensuite du canoë, puis repliez-le suivant la longueur. Roulez votre canoë, en démarrant du côté opposé aux valves, pour chasser tout l’air qui s’y trouve.

Repliez les deux côtés, l’un sur l’autre, en évitant de marquer des plis. Essayez de le plier suivant les dimensions d’un rectangle pour le ranger plus facilement. Vous pouvez, par exemple, procéder par section d’environ 70 cm pour un meilleur pliage.

Faites surtout attention à ne pas déchirer la toile lorsque vous le pliez. Un pareil incident limiterait la durée de vie de votre canoë et il ne serait plus aussi performant.

Vu que l’opération s’effectuera le plus souvent sur les sables fins de la plage, arrivé chez vous, vous allez devoir déplier une nouvelle fois votre canoë pour le rincer à l’eau douce. Vous pourrez ensuite le laisser sécher avant de le replier à nouveau.

Enfin, ranger votre kayak gonflable

Enfin, vous n’avez plus qu’à insérer délicatement votre canoë dans son sac en faisant attention à ce qu’il n’y ait pas de plis. Si vous disposez du sac qui va avec tout l’équipement du canoë, placez-le tout simplement dans le sac une fois roulé dans son volume principal, puis refermez le sac.

Il est aussi très important de savoir qu’au-delà de la manière de ranger votre canoë, l’usage que vous en faites reste décisif sur sa durée de vie. Utilisez-le toutes les fois avec soin et pagayez dans des zones où les courants d’eau sont plutôt faibles.

rangement kayak gonflable

Manipulez-le tout simplement avec beaucoup d’attentions et vous profiterez encore assez longtemps de ces bons moments en mer, en rivière ou sur un fleuve.

Laisser un commentaire